Fiche métier

Animateur(trice) de séjours linguistiques

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Sport - Tourisme social
Domaines d'activité : Animation


Un animateur(trice) de séjours linguistiques, c’est quoi ?

Vous parlez plusieurs langues, vous aimez l’aventure, le contact et vous êtes prêt à encadrer un groupe à l’étranger ? Alors le métier d’animateur de séjours linguistiques est fait pour vous. Véritable accompagnant du quotidien, il propose la mise en place d’activités à visée éducative, culturelle et sociale en lien avec les besoins du public accueilli et le projet global de l’établissement.

Outre sa mission d’animation, c’est un professionnel polyvalent qui intervient aussi dans l’accompagnement des gestes et des moments du quotidien. Il peut ainsi, dépendamment du public accompagné, encadrer les repas, les périodes de détente, la toilette ou le coucher. Il joue également un rôle de médiateur et sait faire preuve d’autorité si nécessaire.

Sous la direction du directeur d’établissement, l’animateur de séjours linguistiques met à profit ses connaissances en linguistique pour concevoir des actions éducatives et faciliter le dialogue et l’intégration lors d’un séjour à l’étranger. Il intervient généralement sur des périodes allant de deux à huit semaines au sein de centres de vacances.


Ses missions

  • Encadrer le quotidien, aussi bien sur les temps de vie (lever, repas, coucher et temps calme) que sur les temps d’animations ou d’activités ;
  • Effectuer une évaluation linguistique et déterminer les besoins du public accueilli ;
  • Elaborer, proposer et tenir un programme d’activité à visée sociale, éducative et culturelle en lien avec l’équipe pluridisciplinaire et le projet de la structure ;
  • Planifier des visites de sites historiques, de musées ou d’autres lieux d’intérêt culturel.
  • S’assurer de la sécurité des participants à tout moment, y compris pendant les excursions et les activités.
  • Concevoir des actions de formation linguistique ;
  • Accompagner et encadrer des sorties de groupe ;
  • Offrir un cadre bienveillant propice à renforcer et dynamiser les cohésions du groupe ;
  • Evaluer son action au quotidien pour l’adapter si nécessaire ;
  • Participer à des réunions pluridisciplinaires pour mettre en place le programme d’animation.

Les qualités et compétences de l’animateur(trice) de séjours linguistiques

Fonctionnelles

Polyglotte : L’animateur de séjours linguistiques devra au minimum maîtriser parfaitement deux langues, celle du public accueilli et celle du pays d’accueil. Cependant, plus il parle de langues, plus il aura le choix dans les destinations où travailler.

L’observation : Dans son rôle d’enseignement, l’animateur devra être en mesure de se saisir des problématiques de son public pour adapter son action et ses propositions. Dans un second temps, il joue un véritable rôle d’accompagnement au quotidien et s’assure que chacun trouve sa place au sein du groupe.

La créativité : Intervenant parfois pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois au sein d’un établissement, l’animateur linguistique doit faire preuve de créativité pour proposer des actions et des animations variées et adaptées.

La responsabilité : Lors de séjours linguistiques, l’animateur encadre seul un groupe composé d’au maximum 12 personnes (8 pour les enfants de moins de 6 ans). La gestion d’un tel groupe demande de faire preuve d’une grande maturité et d’une organisation irréprochable.

L’écoresponsabilité : L’animateur doit être conscient des problématiques écologiques modernes pour réduire l’impact de son action au quotidien et être capable de sensibiliser les participants aux nombreux enjeux environnementaux.

Relationnelles

Le dynamisme : Le métier d’animateur en séjours ou en centres de vacances est très prenant et s’exerce du lever au coucher. C’est pourquoi, une personnalité positive, dynamique et optimiste est un réel atout pour proposer, au quotidien, un accompagnement bienveillant et dans les meilleures conditions.

L’écoute et l’impartialité : l’animateur de séjour est souvent confronté aux chamailleries, aux petites disputes et aux sautes d’humeur du public accompagné. La gestion de conflits fait alors partie de son intervention au quotidien et faire preuve d’impartialité lui permettra de gagner le respect de chacun tout en proposant un accompagnement bienveillant.

Le travail d’équipe : Les journées, rythmées par les activités et la gestion du quotidien, se terminent souvent par une réunion en équipe pluridisciplinaire. C’est l’occasion pour chacun de relever les problèmes inhérents à l’accompagnement et de proposer un programme pour le lendemain ou pour la semaine.

Numériques

La communication : En tant qu’animateur de séjour, il doit être en mesure de se saisir des outils de communication à sa disposition (réseaux sociaux, chat, cloud etc.) pour, d’une part, garder le contact avec les familles, sa structure et les partenaires économiques et sociaux mais également pour promouvoir son action sur différentes plateformes comme Facebook, Instagram ou Twitter par exemple.

La gestion de logiciels essentiels : les animateurs de séjours linguistiques doivent être en mesure d’utiliser des logiciels simples (traitement de texte ou tableur par exemple) et des technologies d’apprentissage en ligne, telles que des plateformes de e-learning, pour aider les participants à améliorer leur niveau de langue.


Environnement de travail

Secteurs d’emplois

Etablissements employeurs

  • Les associations de quartier proposant des séjours pendant les vacances scolaires ;
  • Les établissements issus du secteur du tourisme social ;
  • Les établissements touristiques et hôteliers ;
  • Les structures sportives.

Types de contrats

  • Le CDD (contrat à durée déterminée), le plus souvent à temps plein et pour des missions de courte à moyenne durée entre 1 et 8 semaines.
  • Le CDI (contrats à durée indéterminée) dans des structures de loisirs permanentes ou dans les hôtels.
  • Le CEE (contrat d’engagement éducatif) qui offre une certaine latitude dans les horaires de travail et qui est proposé uniquement aux animateurs exerçant ponctuellement.

Formations et diplômes

Formations

Diplômes d’études en langues comme le DELF, le DALF, le DELE etc. Ils sont délivrés par le ministère français de l’Éducation nationale de la jeunesse et des sports.

Formations professionnelles en enseignement des langues. De nombreux organismes proposent des formations pour devenir animateur linguistique

Le diplôme de compétence en langue (DCL)

Niveau BAC

Le BP JEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport)

Niveau BAC +2

Le DE JEPS (diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).

Le DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle.

Niveau BAC +3

Licence mention langues étrangères appliquées (LEA)


Autres appellations

Animateur(trice) de séjour à l’étranger Animateur(trice) linguistique

Offres d'emploi : Animateur(trice) de séjours linguistiques

Offre d'emploi

Réf.19712

URGENT – Recherche animateur/animatrice BAFA expérimenté pour séjour itinérant en Irlande – “Wild Rover”

Employeur : Association Regards


Lieu d'excécution du contrat : - -

Date de début du contrat : 11/07/2024

Date de fin du contrat : 31/07/2024

Type de contrat : CEE

Offre d'emploi

Réf.19450

ANIMATEURS H/F SÉJOUR LINGUISTIQUE ANGLETERRE ÉTÉ JUILLET

Employeur : Anglophiles Academic


Lieu d'excécution du contrat : - -

Date de début du contrat : 09/07/2024

Date de fin du contrat : 24/07/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.19449

ASSISTANT SANITAIRE H/F SÉJOUR LINGUISTIQUE ANGLETERRE ÉTÉ JUILLET

Employeur : Anglophiles Academic


Lieu d'excécution du contrat : - -

Date de début du contrat : 10/07/2024

Date de fin du contrat : 24/07/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.19443

DIRECTEURS H/F SÉJOUR LINGUISTIQUE EN ANGLETERRE ÉTÉ JUILLET

Employeur : Anglophiles Academic


Lieu d'excécution du contrat : - -

Date de début du contrat : 10/07/2024

Date de fin du contrat : 24/07/2024

Type de contrat : CDD