Fiche métier

Animateur(trice) musique

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Tourisme social
Domaines d'activité : Animation


Un animateur(trice) musique, c’est quoi ?

Imaginer des activités en lien avec le domaine musical, voici la mission première d’un animateur socioculturel spécialisé dans la musique. Son intervention s’inscrit dans une démarche éducative en lien avec le projet global de l’établissement. C’est un professionnel artiste qui se veut expert, passionné par son art et qui souhaite transmettre un peu de sa passion à travers des actions concrètes et pleines de sens.

De l’éveil musical auprès des tout petits à l’animation de moments festifs avec nos aînés, en passant par l’enseignement ou l’évènementiel, le domaine d’intervention de l’animateur musical est vaste. Cette grande polyvalence lui permettra de trouver sa place aussi bien dans les maisons de quartier que dans diverses associations, collectivités et plus globalement dans les structures d’éducation populaire.


Ses missions

  • Accueillir du public au sein de son établissement pour lui proposer des activités d’animation ;
  • Imaginer et mettre en place des activités éducatives, sociales et artistiques en lien avec la pratique de la musique et en adéquation avec le projet institutionnel ;
  • Observer et analyser pour détecter les problèmes sociaux, culturels ou familiaux que peuvent rencontrer les personnes qu’il accompagne ;
  • Développer les notions d’inclusion, de tolérance et de sociabilisation par la mise en place d’ateliers de groupe au sein d’un environnement pluriculturel ;
  • Participer à l’élaboration, avec une équipe pluridisciplinaire, d’un projet institutionnel ;
  • Monter des dossiers d’activité et d’animation, budgétisation comprise ;
  • Évaluer pour adapter son action tout au long de son intervention.

Les qualités et compétences de l’animateur(trice) musique

Fonctionnelles

Être musicien : Pour pouvoir se saisir de l’outils musical à des fins éducatives, culturelles et sociales, il est largement préférable de disposer d’une formation aussi bien théorique que technique.

La créativité et la flexibilité : l’animateur socioculturel spécialisé dans la musique est amené à intervenir auprès de toutes sortes de publics. Il devra alors adapter son action en conséquence pour proposer des activités en fonction des besoins et des envies des personnes qu’il accompagne.

L’observation : C’est peut-être même la qualité la plus importante d’un animateur. Elle lui permet de se saisir des problématiques de son public pour lui proposer une réponse adéquate. D’autre part, elle lui permettra d’évaluer son intervention pour l’ajuster si besoin.

L’autonomie : Même si le travail d’équipe fait partie intégrante du quotidien d’un animateur, il se doit d’être capable de faire preuve d’autonomie dans la mise en place et l’animation de ses activités.

L’écoresponsabilité : L’animateur musique doit être capable de prendre en compte les différents enjeux environnementaux dans sa pratique professionnelle quotidienne. Il pourra par exemple utiliser des matériaux écologiques ou recyclés, opter pour des animations à faible émission de déchets polluants ou de CO2 et axer son intervention de sorte à sensibiliser les publics aux préoccupations écologiques.

Relationnelles

La patience : L’animateur est amené à travailler avec différents publics dont certains peuvent être en difficulté sociale, scolaire ou en situation de handicap. Il sera alors important de faire preuve de compréhension et de patience pour permettre à chacun de profiter des animations dans un cadre bienveillant et respectueux.

L’écoute : En plus d’être un véritable acteur de proximité, l’animateur est une oreille privilégiée et se doit d’instaurer un dialogue de confiance pour pouvoir alerter et protéger si nécessaire.

A l’aise avec le travail en équipe : De l’élaboration du projet d’établissement au suivi du public accueilli, le travail d’un animateur se fait en étroite collaboration avec une équipe pluridisciplinaire. Celle-ci est composée d’animateurs, de professionnels sociaux et de personnels encadrants ou d’entretien.

Numériques

A l’aise avec certains outils : Même si ce n’est pas obligatoire, la maîtrise des logiciels basiques en matière d’écriture, de diffusion ou de composition musicale est un vrai plus pour proposer des activités variées et modernes.

Capable de s’informer et de se former : l’animateur musique doit être capable de préparer ses animations et de maintenir une veille professionnelle en se servant de l’outils informatique. Il sait alors effectuer des recherches, télécharger, conserver et partager des informations, notamment par l’ajout de documents dans des logiciels ou sites tiers par exemple.

Capable de communiquer : L’animateur musique doit être en mesure de se saisir des différents outils numériques offerts par sa structure pour promouvoir son action et garder un lien de communication avec les familles et les partenaires sociaux.


Environnement de travail

Secteurs d’emplois

Etablissements employeurs

  • Les collectivités territoriales par le biais des régions, des départements et des communes ;
  • Les structures de tourisme et de loisirs ;
  • Les associations, maisons de quartier et autres établissements issus de l’éducation populaire.

Types de contrats

  • CDD (Contrats à durée déterminée) à temps plein ou partiel pour des missions spécifiques de courte à moyenne durée ou pour palier à un besoin ponctuel en personnel (vacances scolaires, remplacement, etc.) ;
  • CDI (Contrats à durée indéterminée) à temps plein ou partiel au sein de structures pérennes proposant des activités et des animations toute l’année.

Formations et diplômes

Formations

Le BAFA approfondissement en « activités artistiques »

Un diplôme de 1er cycle ou plus obtenu en classe de solfège

Niveau CAP ou équivalent

Le CPJEPS est un certificat professionnel qui se prépare en 9 à 24 mois

Niveau BAC

Le bac pro animation enfance et personnes âgées qui se prépare en 3 ans

Le BPJEPS ou brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport se prépare en 9 à 24 mois et permet d’exercer le métier d’animateur musique grâce à la mention animation culturelle

Niveau BAC +2

Le BTS Audiovisuel et option son est une formation qui se déroule sur 2 ans après le BAC.

Niveau BAC +3

Les bachelors musicien et musicien enseignant qui se préparent sur 3 ans à la suite d’un concours d’entrée

La licence en musicologie est un cursus d’apprentissage théorique et pratique de la musique sur 3 ans

Le diplôme universitaire de musicien intervenant

Le diplôme d’Etat de professeur de musique de niveau II


Autres appellations

  • Animateur(trice) musical et scénique
  • Animateur(trice) des arts musicaux
  • Animateurt(rice) technicien(ne)

Offres d'emploi : Animateur(trice) musique

Offre d'emploi

Réf.19960

☀️AOÛT – Evasoleil recrute des anims H/F pour une colo co-construite avec les jeunes

Employeur : Association Evasoleil


Lieu d'excécution du contrat : Montalivet - 33 - Nouvelle-Aquitaine

Date de début du contrat : 25/07/2024

Date de fin du contrat : 24/08/2024

Type de contrat : CEE

Offre d'emploi

Réf.19918

🏄‍♂️ URGENT ! Anim H/F | 7 au 30 juillet | Séjour Océan Bayonne | 56€

Employeur : APAS BTP


Lieu d'excécution du contrat : 64100 Bayonne

Date de début du contrat : 07/07/2024

Date de fin du contrat : 30/07/2024

Type de contrat : CEE

Offre d'emploi

Réf.19851

URGENT !!! ANIM DU 06/07 AU 03/08/2024

Employeur : GITE DES CIMES


Lieu d'excécution du contrat : 60123 Bonneuil-en-valois

Date de début du contrat : 06/07/2024

Date de fin du contrat : 03/08/2024

Type de contrat : CEE

Offre d'emploi

Réf.19435

Animateur/trice pour un séjour à la montagne (6-11ans)

Employeur : Valt


Lieu d'excécution du contrat : Peyragudes - 31 - Occitanie

Date de début du contrat : 09/06/2024

Date de fin du contrat : 16/08/2024

Type de contrat : CEE